Suite au succès de Hana Yori Dango, que ce soit le manga, l’anime, le drama taïwanais ou le drama japonais, le manga connait une nouvelle adaptation à la sauce coréenne !

Ggot Boda Namja

« Boys Over Flowers » (Ggot Boda Namja) est diffusé depuis le début de l’année sur KBS2 à raison de 2 épisodes en début de semaine. Chaque épisode dure jusqu’à 1h10 et il est prévu 24 épisodes. Un rythme bien différent des dramas nippons.

L’ambiance de l’anime comme du manga est lourde voire tragique, la personnalité de Tsukushi un poil trop anxieuse …

Le drama japonais a eu la géniale idée de reprendre les meilleurs ingrédients du support original pour le transcender, à savoir l’impulsivité et la naïveté de Dômyoji, la détermination et la vie de pauvre de Makino, l’acharnement du destin à les réunir … Et surtout la performance des acteurs plus vrais que nature !!

Résumé de « Boys Over Flowers »

Geum Jan Di (Tsukushi Makino) est une jeune lycéenne qui travaille dans le pressing de ses parents. Lors d’une livraison à la célèbre école ShinHwa, elle sauve in-extremis un lycéen victime de harcèlement de ses camarades. Elle fait l’objet de la Une des journaux malgré elle, et pour sauver la réputation de l’école élitiste et de la multinationale ShinHwa qui la possède, la Direction décide de l’intégrer.
Poussée par ses parents elle va y étudier. C’est là qu’elle fait la connaissance de Oh Min Ji (Sakurako) et notamment des F4. Ensuite la trame de l’histoire suit sensiblement celle du manga.

Hana Yori Dango version coréenne

De gauche à droite : Song Woo Bin (Akira Mimasaka) fils d’un parrain de la mafia, Yi Jung (Sôjiro Nishikado) héritier de nombreux musées, Goo Joon Pyo (Tsukasa Dômyôji) héritier de la multinationale ShinHwa, Geum Jan Di (Tsukushi Makino) et Yoon Ji Hoo (Rui Hanazawa) petit-fils du précédent Président de la Corée (du Sud ?).

Pour plus d’images et notamment un comparatif des versions, voir ici et par là !

Quoi de neuf dans la version coréenne ?

La première chose qui frappe, c’est la ressemblance des acteurs avec leur personnage respectif !! Hormis Dômyoji qui n’est pas très ressemblant mais qui en a la carrure. Les F4 ont la vraie beau-gossitude et Tsukushi est hilarante de part sa vision « prolétaire » et son mauvais caractère !

Le scénario s’éloigne quelque peu du manga, retirant les éléments fantasques de l’auteur et construisant scène par scène et plus logiquement le rapprochement des personnages entre eux. Les scénaristes ont aussi appuyé la différence de classe entre la « pauvre » mais généreuse Geum Jan Di et le « riche » mais difficile Goo Joon Pyo.

Ensuite c’est plutôt culturel : les coréens adorent les mimiques, la langue coréenne étant très guturale et le ton très appuyé (à la cantonnaise), on a l’impression qu’ils en font des tonnes … Mais on finit par s’y habituer.

Un autre point, la spécialité des dramas coréens, c’est le drame et la tragédie, et je peux vous dire que les scènes de larmes sont d’un poignant rare, que l’on ne ressent pas aussi intensement dans la version japonaise. D’ailleurs les fans de Rui Hanazawa seront aux anges car sa personnalité, sa mélancolie et ses liens avec Tsukushi sont incroyablement bien retranscrites. Ce qui n’est pas si mal car la version japonaise faisait trop la part belle aux émotions de Tsukasa. A l’inverse les fans de Tsukasa seront déçues qu’il ne soit pas aussi développé. Mais attendons de voir la suite, seulement 6 épisodes sont sortis à ce jour …

Dernières caractéristiques de cette version : moins d’action mais plus de comique de par les répliques entre Geum Jan Di et Goo Jung Pyo !

Quelques points négatifs cependant …

  • Geum Jan Di n’est pas entrée à Shin-Hwa grâce à ses capacités intellectuelles, l’admiration qu’on peut avoir pour le personnage en prend un coup !
  • Goo Jung Pyo est moins violent, c’est quand même marrant de le voir distribuer des gnons sous le coup de l’émotion !
  • l’OST qui fait un peu musique d’ascenseur, ce qui peut exaspérer dans les scènes importantes …
  • c’est parfois ultra-kitsch pour ceux qui ont vu le drama japonais … Les tenues sont classes mais certaines tenues et décors sont limites.

Et surtout le scénario s’éloigne parfois du manga, réinventant certains traits de caractères et certaines scènes cruciales ! Je ne suis pas puriste mais ça modifie fatalement le ressenti que l’on a face aux personnages.

En compensation, nous avons droit à des scènes nouvelles et des répliques mémorables (la liste des défauts de Goo Jung Pyo par Jan Di, la piscine pleine de canards, comment Jan Di sauve Goo Joon Pyo de la noyade, le coup de la pièce …).

En conclusion …

Tout fan de Hana Yori Dango se doit de voir cette version, suivant les fils conducteurs du manga mais apportant une vision plus poignante, plus logique voire plus réaliste de l’histoire. Ne vous arrêtez pas au premier épisode, un peu moyen dans le jeu des acteurs, vous apprécierez grandement la suite !!

Quelques liens pour télécharger les versions subbées :

Les épisodes sont disponibles dans la semaine de la diffusion !

La version française : http://kgfansub.kazeo.com/ (et aussi sur Drama-Jinso)

La version anglaise : http://arashi.vox.com/

Personnellement je préfère la version française, car celle-ci est très soignée et sors assez vite. De plus contrairement aux japonais, les coréens disent beaucoup de choses en peu de mots, la lecture des subs anglais devenant vite difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation