C’est avec un peu (beaucoup) de retard que je vous fais un mini report de Art to Play 2ème édition, qui s’est déroulée fin novembre 2012 à Nantes.
Travail, dessin, convention, fêtes de fin d’année, … ont eu raison de mon temps libre !

Cette fois-ci la communication s’est faite quelques semaines plus tôt et le public était donc beaucoup plus nombreux, notamment le samedi. Les stands auteurs, chouchoutés cette année, n’était plus à droite de l’entrée mais à gauche en parallèle à la scène, ce qui permettait de drainer les visiteurs faisant le trajet boutiques/jeux vidéos.

Niveaux boutiques, du classique Manga Cafe, boutiques nantaises Japanim et Jap’n’go, quelques jeux de sociétés. Nous pouvions croiser des chiens appréciés des japonais (races Shiba, Akita, …) et participer aux activités de l’association nantaise AJFJ. Et bien sûr le désormais incontournable Atsu Atsu, les spécialistes du takoyaki !

Niveaux stands auteurs, j’ai beaucoup apprécié les travaux des éditions Rutabaga égayés par Violaine et Olivier, l’original Kiwi Zine (fanzine de cuisine !) d’un trio de filles hyper motivées, les illustrations du cercle doujin style animé par sedeto et la survoltée Nabashi ! L’ambiance était très bonne même si les stands alignés de manière arquée faisaient très commercial (qui veut de mon fanziiiine ??).

Niveau animation, l’interview de Rei Hiroe, un peu difficile à suivre avec deux interprètes français-japonais / japonais-français (?!), des concerts dont celui très pêchu des Sweetie Chocolate, des concours de Break Dance et de cosplays qui ont rajouté une bonne couche d’ambiance à une salle des expos un peu trop grande.

Pour finir, les jeux vidéos étaient tout le fond de la salle, avec du PES League, du 3HitCombo et autres compétitions de jeux. Deçi delà, des bornes d’arcades oldies et extra oldies, la possibilité d’affronter Kayane, de s’amuser avec des jeux PS3 et XBox 360 si vous n’êtes pas timide.

Pour conclure, cette édition a été plus soignée que la première (vraie catastrophe commerciale) : des échanges favorisés entre artistes par les organisateurs, un programme proposant du classique et des animations plus dynamiques, plus de monde pour une meilleure ambiance. Je croise fort les doigts pour que la prochaine édition continue dans cette lancée !

One Thought on “Mini report de Art to Play 2

  1. Pingback: SuzieSuzy | Mini report de Art to Play 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation