Cette année, j’avais spécialement calé mes dates de déplacement pour faire un tour à l’Epitanime, les 31 mai et 1er juin 2014. Si c’est pas être une pure fanzineuse … 😮

L'affiche initiale par Sitouanang

L’affiche initiale par Sitouanang

Suite à des problèmes internes, la convention telle que nous la connaissons a été annulée un mois avant l’event. Pas très sympa pour les fanzineux qui avaient déjà réservé hôtel et transports, sans compter leurs productions planifiées pour une sortie durant la convention ! Quelques fanzineux ont donc tenté de maintenir la convention en diurnes, avec des activités restreintes.
Comme la version light allait brasser moins de visiteurs (sachant que beaucoup d’internautes n’avaient pas compris le maintien de quelques activités), des fanzines habitués à la conv’ ont décidé de ne pas y participer, dont No-Xice.

J’étais donc passée dimanche en tant que visiteuse lambda, accompagnée d’un ami qui n’avait jamais fait d’events purs Doujin, soit le parfait cobaye 🙂
Perso j’avais déjà fait l’Akata Delcourt 2004, où les fanzines et les cosplayers se côtoyaient dans le cadre champêtre de la Cour St Emilion. Un très bon souvenir de fanzineuse, loin du chaos d’une Japan Expo.

A l’entrée

Arrivés devant le 24 rue Pasteur (l’entrée du bâtiment principal, pas l’habituelle), nous sommes étonnés par le calme, que dis-je le vide près de la grille ! Heureusement qu’un peu de staff (caisse, fouille et tampon) était là pour signifier que la convention light se tenait bien !

J’avais lu quelque part sur Twitter qu’il n’y aurait pas de restauration, finalement le bar était ouvert avec les classiques junk foods. Par contre on voyait des fanzineux se balader avec de chouettes combo riz/brochettes ou riz/nems, on les enviait un peu 😛

La convention light version était divisée en activités dans la partie amphi (baies vitrées à la gauche) et la Comic Party dans la bat’cave (les salles de classes au sous-sol à droite). Je ne suis pas venue samedi mais il me semble qu’une soirée Karaoke était prévue.

Je m’excuse à l’avance pour les quelques photos floues, je n’avais que mon portable sous la main !

Les activités

Elles étaient réparties en 3 salles :

  • à droite, une minuscule salle de Jeux-Vidéos avec un DDR à deux tapis solides et un Singstar.
    Une salle un peu plus grande avec quelques jeux musicaux (Pop’n’music) ou de versus fighting auraient créé un peu plus d’ambiance 😕
  • au milieu, l’amphi réunissait les fans de Karaoke, ambiance de fans avec des sous-titrages made in Epitanime.
  • à gauche, les jeux de l’association Thalie. Nous n’avons pas testé mais l’ambiance était sympathique !

Un peu maigre n’est-ce pas … surtout que ces salles sont sombres et pas très bien aérées, ce qui ne motive pas des masses à y rester ! Dommage, ce sont pourtant des activités de base qu’il aurait fallu bichonner. Enfin, tout cela a dû être organisé en un mois.

Le vide du rez-de-chaussée n’était pas du tout représentatif de la bat’cav !

La Comic Party

Logo Comic PartyLa meilleure et principale partie de cet Epitanime diurnes ! Les salles du sous-sol, loin d’être sombres, étaient bien éclairées avec leurs grandes baies vitrées. Pratique pour créer des groupes de fanzines sans les isoler totalement, limiter les bruits et créer une ambiance intimiste ! Les tailles de salle étaient variables, avec la plus grande tout au fond du couloir comprenant presque 15 stands ! Les fans de créations amateurs étaient aux anges avec tous les styles représentés : pur doujin à la japonaise, steampunk, fanarts, créations originales, saga mp3, bijoux, accessoires, …

L’ami qui m’accompagnait a été impressionné par la qualité de la production, que ce soit les dessins eux-mêmes que la qualité de réalisation ! J’y suis habituée depuis le temps, mais sa remarque m’a fait faire un bond 12 ans en arrière, lorsque les fanzines étaient amoureusement reliés à la main  🙂
Une loterie était organisée avec un tirage vers 16h, dès 5€ d’achats vous aviez droit à un ticket ! Les dotations comprenaient des produits doujin d’un peu tous les stands.

Il y avait peu de monde mais que des habitués de la convention et du fanzinat : l’ambiance était calme mais sympathique et chaleureuse, loin d’être froide. Nous pouvions prendre le temps de parler produits avec les fanzineux ou de papoter avec le staff ! Nous pouvions profiter des quelques activités : du live drawing (Sitouanang en action !), écouter des saga mp3 sur le stand Javras ou jouer à quelques jeux organisés par le staff  🙂

Le principal inconvénient de cette organisation était la densité : une fois lâchée dedans, mon porte-monnaie a fondu à vue d’œil (je suis faible) et papoter avec un peu tout le monde s’est vite révélé épuisant (j’enchainais à chaque stand ou staff que je connaissais).

J’ai trouvé dommage aussi qu’il y ait si peu de cosplay : sans concours ni scène, les cosplayers sont-ils si peu motivés ? Leur présence aurait donné une touche amateur plus vivante et participative du côté des visiteurs ! Personnellement je n’hésite pas à sortir mon appareil photo pour immortaliser certains cosplays, qui permettent aussi d’égayer les conversations des deux côtés  😉

Il manquait aussi un stand de dépôt-ventes, mon passage obligé et la marque de fabrique de la convention : j’adorais déposer mes manga, potasser les titres en occas’, trouver des raretés ! Et on sentirait moins l’absence de stands pro.

Mon loot de la Comic Party !

Epitanime-2014-06_14ça vaut bien un h2  ^_^  (ok ça ne s’applique qu’à moi)

Voici mon loot très modeste … si mon ami ne m’avait pas retenue à temps, j’aurais pris une ou deux choses de plus par stand 😮

  • Le fanbook Fate/anniversary de Type-Moon France à 15€ : un fanbook un peu cher mais les illustrations sont à se damner ! Les textes font office de référence comme de documentation pour les newbies !
  • Astral Break de Raynart : une BD que j’étais curieuse de lire depuis longtemps.
    Le artbook Astral Field était magnifique mais un peu cher pour ma maigre bourse (au moins je l’aurais vu en live  XD
  • Summer! de Zratul : un mini artbook d’illustrations « couleurs » où le noir domine beaucoup (ahhh l’arnaque) ! J’aime bien les textes en fin de livret, un bestiaire des gens pressés dans les transports parisiens (ça ne m’avait pas manqué).
    A noter que Zratul était le principal organisateur de la Comic Party.
  • Une carte de Maelweilh, il y en avait d’autres des signes du zodiaque !
  • Une illustration originale de Sachina du Studio Okakits : impossible d’y résister, et pas chère payée pour un original  *o*
  • Une carte de visite de Well’artz : une carte de visite certes, mais gagnante ! J’avais pioché une carte dédicacée au dos par Fuon <3
    Je commençais vraiment à être à sec et je n’ai pas pu acheter sur leur stand, mais elles seront présentes à la Japan Expo  o/
  • Un marque-page de Mi-Eau : ces fameux marque-pages brillants qui me faisaient baver sur Twitter ! J’ai pris celui de Kiryûin Satsuki de Kill la Kill. J’ai malheureusement loupé un magnifique poster de Sayaka et sa sorcière de Puella Magi Madoka Magica  :’-(
  • Un badge de la Doujinstyle : plus de badge Mako badass, celle-ci reste très mignonne !

Tant de belles choses, le choix fut difficile ! J’ai quand même fait le tri par rapport à ce que je pourrais acheter en dehors de la convention et à la prochaine Japan Expo (Blind Spot, les produits de Tsundereko). Ce n’est donc que partie remise  😛

Mon verdict …

Beaucoup de choses à améliorer côté activités, mais la partie Comic Party était bien organisée : nous sentions les fanzineux heureux et bichonnés, avec une ambiance très énergique malgré le peu de passage ! Ce fut l’occasion de pouvoir échanger avec eux dans une ambiance conviviale, sans bousculade ou sono assourdissante.

Serait-ce l’embryon d’un Comicket à la Française ? Vivement une prochaine Comic Party, à l’Epita ou ailleurs  😉

One Thought on “Compte-rendu de l’Epitanime 2014 en diurnes, la version light

  1. Pingback: Compte-rendu Japan Expo 2014 – Partie 1 – SuzieSuzy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation