Le dimanche 6 juillet 2014 a eu lieu le mini concert de Kalafina, le dernier jour de la Japan Expo ! J’attendais ce concert de pieds fermes, suite aux annonces au compte-goutte sur les réseaux sociaux.

Je pensais à un concert de 2h au Live House un soir comme pour FLOW, finalement nous avions droit à un mini concert de 45mn. Je suis sortie plus tôt du concert de Taïko pour faire la queue, mais j’ai été bien devancée ! Dans la file, certains disaient qu’ils ne venaient à la JE que pour Kalafina, ce qui ne m’étonne guère. 30mn d’attente plus tard, nous étions installés devant la scène. J’aurais dû me mettre au fond de la salle comme pour FLOW, car j’avais des colosses devant moi qui me cachaient les 3/4 de la scène 🙁

Le concert a commencé une dizaine de minutes plus tard, ça m’étonne toujours de voir comment les japonais se relâchent dès qu’ils sont en France XD
Pendant ce temps une pub de J-One tourne en boucle et un Let’s Groove Tonight des Earth, Wind & Fire nous avait fait croire à un début de concert !

Enfin une voix off chauffe la salle et annonce l’arrivée des chanteuses sur scène ! Malheureusement les appareils photos et caméras étaient interdits, j’ai juste pris 3 photos pour marquer le coup puis rangé mon appareil pour mieux profiter du concert !

Si je devais résumer, le concert était un échantillon de leur discographie, une belle promotion de leur triple album européen et de l’album « Consolation » disponibles sur le stand Wakanim, ainsi que de singles des films de Puella Magi Madoka Magica.

Puella Magi Madoka Magica film RebellionLe concert débute avec les titres misterioso et Kimi no Gin no Niwa du 3ème film de Puella Magi Madoka Magica. Ce ne sont pas les titres les plus connus des Kalafina car très récents et le film peu connu du grand public, mais ils sont représentatifs de l’univers féérique que Yuki Kajiura peut créer !
Je m’attendais plutôt à un oblivious comme chanson d’ouverture, vu que c’était ce premier titre qui les avait faites connaitre.

Techniquement, deux écrans géants permettaient de savoir quel titre était en cours et de voir de plus près les artistes à l’œuvre.
A ma droite, il y avait un groupe de fans purs et durs avec leurs glowsticks, complétement survoltés ! Les chansons même pas terminées, ils applaudissaient en entrainant tout le monde, ce qui pouvait gêner les chanteuses ! Et moi-même en pleine transe, je ne pouvais m’empêcher de les suivre  😛  Contrairement à d’autres artistes, elles n’ont pas bronché et continuaient comme si de rien n’était !

Après cette belle entrée en matière, un intermède présentation des chanteuses est faite : Wakana à droite à la voix cristalline, Keiko au milieu à la voix grave, Hikaru à gauche à la voix mixte, pour les chœurs. Elles font l’effort de saluer le public en français et de nous demander si nous nous amusions bien  😀

Le trio enchaine ensuite sur Hikari Furu du 2ème film de Puella Magi Madoka Magica et sur Lacrimosa premier ending de Black Butler I, qui met en valeur la voix éthérée de Wakana et le magnifique équilibre des trois voix. Puis Magia, célèbre ending de Puella Magi Madoka Magica en format série, que beaucoup connaissait vu les tonnerres d’applaudissements ! Le rythme tribal met efficacement en valeur la puissante voix de Keiko. Ces titres montrent à quel point les chanteuses sont en osmose avec les compositions de Yuki Kajiura, s’adaptant à l’univers musical de chaque chanson.

En atteste ce bel extrait Youtube :

Enfin To the Beginning, très rythmé et entrainant, servant de 2nd opening pour la série Fate/Zero ! Je peux vous dire que le groupe de fans était deux fois plus survolté  XD

Vient le second intermède où les chanteuses demandent « Aimez-vous Fate ? » « Aimez-vous Black Butler ? » Sur le coup je n’avais pas compris, je crois qu’il y a eu un problème de temps de conjugaison 😛 mais je ne me moque pas, je trouve même que leur effort d’apprendre le français est authentique  😎
Elles expriment leur joie de venir en France, qui était l’un de leur plus grand rêve ! Le public était si chaleureux et enthousiaste que les chanteuses en étaient surprises, au point que Keiko était émue presque jusqu’aux larmes !

Kara no Kyoukai 3DAprès tant d’émotions partagées ;_; elles terminent sur Alleluia, l’ending du dernier film de The Garden of Sinners, la série de films grâce à laquelle elles ont débuté et se sont faites connaitre. La mélodie lumineuse et pleine d’espérance de cette chanson enchante le public, qu’il ait vu ou non le film Mirai Fukuin. Et pour clôturer le concert, le magnifique, le sublime, le merveilleux Sprinter du 5ème film de The Garden of Sinners !!! Je n’en croyais pas mes oreilles car il y a sept autres morceaux de cette licence et elles ont terminé sur ma préférée  <3  et pour une fois, nous entendions Hikaru à l’œuvre sur les couplets ! Je trouve que nous ne l’entendions pas assez par rapport à Keiko et Wakana.

Avant de se quitter, les chanteuses nous ont remercié et ont tenu à prendre un Selfie pour la communication et pour leur blog ! On a dû lever les bras 4 ou 5 fois quand même  XD  Vous pouvez retrouver un Selfie et le billet d’Hikaru sur leur blog officiel !

Malheureusement pas de encore … Les Kalafina sont très rapidement parties et à cause du retard, nous étions limite virés de la salle pour laisser la place au concert des momoon 🙁

Même si leur spécialité est l’anison, les voix et prestations des Kalafina mettent la barre très haut et contentent les oreilles les plus difficiles … Malgré ce court passage au Live House, nous avions tous passés un merveilleux moment auprès des Kalafina, des artistes très chaleureuses et expressives, professionnelles et talentueuses ! Nous étions un public conquis et après ce mini concert, nous l’étions à 300%  😀

Vivement la sortie de leurs prochains best-of Red et Blue 😎

One Thought on “Live report du mini concert de Kalafina

  1. Pingback: Compte-rendu Japan Expo 2014 – Partie 2 – SuzieSuzy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation