… ou les trois à la fois ? Voici une demande émanant d’un ami qui recherche des manga et anime comme on en faisait dans les années 70/80 au Japon : Versailles no bara, Onisama e, Glass no Kamen, Saint Seiya, …
N’étant pas une encyclopédie, je citerai des œuvres plutôt contemporaines, testées et approuvées ! Je mets de côté les œuvres ou auteurs à tendance gothique (Black Butler, Clamp ou Kaori Yuki pour ne pas les citer …), vu que ce sont déjà des références.

  1. Le style passionné
  2. Le style torturé (à venir)
  3. Le style dramatique :
    1. les drames imaginaires et fantastiques
    2. les drames modernes (à venir)
    3. les drames futuristes (à venir)
  4. Le style supermix : passionné + torturé + dramatique !

Un peu de patience pour les autres articles ! En attendant j’espère que cette liste vous aura aidé à trouver votre bonheur ! N’hésitez pas à me faire vos retours et commentaires 🙂

Dernier coup de coeur de ces derniers mois, Strobe Edge est devenu en un temps record un shôjo manga incontournable ! Ce qui n’est pas une mince affaire tant les titres sont nombreux !
Strobe Edge est l’un des derniers shôjo mangas de Sakisaka Io, prépublié de 2007 à 2010 dans le Bessatsu Margaret et publié en 10 volumes chez Margaret Comics. Il est disponible chez Kana depuis juillet 2011 et sort très régulièrement tous les deux mois !

Read More →

Force est de constater que pour tout fan de mangas :

  1. Notre passion coûte cher
  2. Une bonne mangathèque prend de la place (et pèse)
  3. La qualité des titres n’est pas forcément au rendez-vous
  4. Si on pouvait sauver quelques arbres …

Tout naturellement, on pense aux iPad, Kindle et consort. L’iPad étant assez onéreuse, fortement consommatrice en électricité et le bel écran fatiguant pour les yeux, mon choix s’est porté sur une Kindle Amazon et sa fameuse encre électronique.
Le modèle testé est un 3.0.2 (6 pouces) venant des Etats-Unis et fonctionnant parfaitement avec Amazon.fr.

Voici un aperçu pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure !

Comment ça marche ?

Depuis le début de l’année, les habitués d’Amazon ont vu fleurir des liens menus Kindle. Ce qui était envahissant est finalement pratique pour ceux qui auront succombé aux e-books.

Pour obtenir un e-book, il suffit d’avoir un compte Amazon et d’enregistrer son numéro de série. Amazon vous invite ensuite à installer le logiciel Kindle sur le matériel de votre choix, un PC dans mon cas. Puis … en voiture Simone ! Vous pouvez vous balader sur Amazon et récupérer des e-books gratuits (grands classiques français et anglais) et des échantillons de mangas de cinq ou six pages. Attention le système est diablement efficace : vous pouvez commander sur le site Amazon comme sur le Kindle via WiFi, le porte-monnaie étant rapidement délesté de quelques euros sur des coups de cœur ! Pour un chapitre de 20 à 60 pages, vous pouvez compter entre 1,75€ à 3€, sachant que le prix n’est pas forcément proportionnel au nombre de pages … Pour consulter vos téléchargements, il suffit de synchroniser le Kindle liseuse et/ou le Kindle PC.

Le Kindle en test

My One Third Boyfriend de Shimaki Ako

Il y a peu à se mettre sous la dent mais j’ai pu tester six titres :

  • My One Third Boyfriend de Shimaki Ako (Sous un rayon de lune, Secret Girl, …)
  • Un Amour Secret de Miyawaki Yukino
  • 7 Genme wa Himitsu de Chiba Kozue (Wings of Freedom, Blue)
  • Nodame Cantabile : the essential guide (texte)
  • Workholic de Rosalys et Morgan Magnin (gratuit)
  • Team Handball de Sirisombath et Boutadjine

Les habitués du manga (et des livres en général) risquent quand même d’être déstabilisés : l’écran est presque 30% plus petit qu’un manga papier type Kana ! Mais malgré la taille des polices un peu limite, ces titres se lisent bien et la résolution suffisamment fine (600×800) pour apprécier les dessins. Disons que c’est un peu juste mais un manga peut se lire sans avoir besoin de zoomer. Le principal inconvénient est la double page qu’affectionne les mangakas (notamment profil shôjo) car Amazon propose une double en une seule sans avoir la possibilité de la mettre aux bonnes dimensions ! Vraiment dommage.
Côté texte, aucun soucis : la lisibilité est optimale, la taille des polices ajustables et l’orientation paramétrables.

Avantages et inconvénients

Nodame Cantabile : the essential guide

Les avantages sont nombreux :

  • titres relativement moins coûteux qu’un format papier
  • possibilité de tester chez soi
  • pas besoin de revendre un manga qui ne nous a pas plus au final
  • peu encombrant !
  • plus écologique en terme de papier et d’électricité (dans le cas du Kindle)

Quelques inconvénients (il en faut !) :

  • les titres pourraient être moins chers (économie sur le réseau de distribution)
  • l’écran est petit, ne pas hésiter à investir dans un DX (9,7 pouces)
  • les doubles pages sont illisibles !
  • peu de titres grand public, du Yaoi à 90% !

Le Kindle ne sera vraiment intéressant que lorsque les titres à rallonge (type One Piece et consorts) seront disponibles (ce sera la fin des bibliothèques Billy de chez Ikea …).

Conclusion

Le Kindle pourra séduire le mangavore s’il proposait d’emblée un écran plus grand et surtout beaucoup plus de titres. Malgré le prix (à partir de 99€) et pour l’amortir, le Kindle est à réserver aux lecteurs qui lisent aussi beaucoup de livres.

Pour l’instant, Amazon tâtonne avec des one-shots ou des petites séries. A court terme, il serait envisageable que les éditeurs testent de nouveaux titres mangas risqués ou des nouvelles inspirées de mangas, ce marché trouvant difficilement son public. A long terme, une parution hebdomadaire serait parfaite : parution hebdomadaire en téléchargement, parution volume en papier, accompagnée d’une baisse de prix.

A noter que les deux derniers titres testés sont des titres amateurs : le Kindle pourrait-il être le prochain support pour la publication amateur ? Pas sûr avec les royalities à payer (entre 35% et 70% sans oublier les 0,12€/Mo). Et sans oublier le séduisant iPad, les fonctionnalités proposées, son écran couleur et les possibilités vidéos … Rendez-vous dans 2 ou 3 ans pour un bilan !

printscreens mise en scene

Bientôt les vacances, et donc plus de temps pour visionner des dessins animés ! Je me suis récemment mise à Glass no Kamen (le Masque de Verre), alias Laura ou la passion du théâtre. Je vous ferai un bref résumé du manga et une brève analyse des personnages principaux, avant de vous faire un comparatif amusant des deux versions animées, 1984 le vintage et 2005 la reliftée ! Attention spoils inside !

Read More →