OSS 117Ambiance 50’s avec OSS 117 En 1955, Hubert Bonisseur de la Bath, dit OSS 117, part en Egypte sur les traces d’un collège disparu. Arrivé au Caire, il aura fort à faire avec des espions Anglais, Français, Soviétiques, de la famille de l’ancien roi Farouk et les Aigles de Kheops, une secte religieuse …

Anti-fan de Jean Dujardin, ne fuyez pas !! Oubliez vos amères expériences et idées reçues !! Recommandé par l’hebdomadaire Canard PC, nous sommes allé voir le film, un brin sceptiques …

Quelle surprise de voir autant de scènes d’actions et de répliques hilarantes à la minute ! On ne s’arrête pas de rire, nous sommes face à un film culte !! C’est une belle parodie des films d’espionnage, drôle et sans prétention, qui ne se moque pas mais fait honneur aux films du genre. Nous sommes bluffés par l’ambiance après-guerre, polar et surtout film d’espion à l’américaine ! Le jeu des acteurs est formidable, ils le maîtrisent comme l’humour qui en découle. Bérénice Béjo et Aure Atika font d’excellentes « James Bond Girls » ; les allergiques se réconcilient avec Jean Dujardin, tant il caricature son personnage … à la fois maniaque, machiste, nationaliste (colonialiste), zéro réflexion, zéro inspiration, sachant se battre, apprendre une langue rapidement, le tout avec un zeste de classe !

Cependant le film est trop long. Il ne s’essoufle pas mais on attend qu’il continue dans sa lancée … Le film s’emmêle un peu les pinceaux vers la fin. On hésite aussi entre blagues bouffonnes et humour décalé …

Pour conclure, au début on rit à n’en plus finir, au milieu on se demande si le récit tiendra le coup, mais à la sortie on se dit qu’on a fait un bon investissement ! A voir absolument !!